ARTISTES

croix
Thierry Lancelot
bandeau-thierry-lancelot

Collectionneur d’art et auteur

Thierry Lancelot travaille principalement avec la céramique pour créer des pièces narratives uniques. Il utilise des figures en porcelaine issues de la production de masse ou des pièces de porcelaine antique endommagées et les recoupe, restaure, repeint et y ajoute des éléments en argent, bronze doré, ou étain doré afin des créer des sculptures nouvelles originales et uniques qui dépeignent la forme féminine et masculine dans des poses à connotation sexuelle, onirique voire sarcastique. Mais la représentation  dans ces thèmes n’est pas l’unique objectif de la création.
Ainsi les stéréotypes communément admis de la production de masse dans l’art, la représentation sexuelle de la société puritaine ou les portraits ironiques et satiriques sont représentés dans une forme dont la signification sous-jacente est l’accroissement de l’expérience émotionnelle du spectateur. Ceci tend vers un langage personnel qui initie une émotion à travers une perception accrue. Dans tous les cas, les sculptures – cassées du temps passé – tentent d’exprimer non seulement la fugacité de la nature humaine mais servent également d’indices pour le commencement une révélation narrative nouvelle et originale ainsi qu’un critique de la société qui hypocritement condamne au silence tous ces aspect de la nature humaine qui s’étendent au-delà de l’établissement social de la moralité et de la normalité et qui flirte avec la sexualité, la décomposition, la morbidité et finalement avec les frontières de notre propre raison.

Thierry Lancelot (Hal, Belgique en 1967) est reconnu comme un collectionneur d’art et comme auteur. Il a rédigé ainsi plusieurs biographies et contribué à la rédaction de plusieurs catalogues d’exposition sur des artistes céramistes dans la période fin 19ème, début 20ème siècle. Son travail permit de découvrir des artistes méconnus de la période Art Nouveau ce qui lui valut une reconnaissance de la part de collectionneurs et d’historiens sur le plan national. Sans formation en art (il étudie le droit à la Haute Ecole Lucia De Brouckère à Bruxelles et y diplôma cum laude en 1989), c’est à travers des études  personnelles et encouragé pour un cercle étendu d’artistes mais également et surtout par son mentor Franc-maçon et artiste Daniel Monic qu’il participe à plusieurs foires collectives afin d’évaluer l’appréciation du public pour son approche artistique.
Ses premières tentatives se concentrèrent sur des impressions conceptuelles (images déconstruites de visages imprimées sur des Plexi géants) et mirent déjà l’accent sur la relation intrinsèque entre la représentation artistique et le développement sensoriel. Ces premiers contacts avec le public lui firent prendre conscience de la nécessité d’approfondir encore son approche et de s’orienter vers la représentation tridimensionnelle.
Ces dernières années, ayant eu la possibilité de voyager intensivement aux Etats-Unis, en Europe de l’Est et en Inde, il étudia la conception tridimensionnelle dans l’Art ainsi approfondit la relation philosophique entre Art et Perception. Cette démarche l’amena à étudier les techniques de création de la porcelaine figurative au Studio Porcepolis à Bruxelles dans les années 2012-2013. Ce fut dès lors logique que sa prochaine démarche fut la création d’œuvres personnelles qui représentent la quintessence de sa pensée. Par la combinaison d’impressions 3D (technique apprise en 2014) en matériaux divers et de peinture sur porcelaine, il développe un langage personnel qui vise à créer l’émotion à travers une perception accrue. Curateur du projet The Street Art Collection pour lequel il crée une partie des visuels, il participa à plusieurs expositions nationales et fut sélectionné parmi les 7 artistes émergents à suivre par la Accessible Art Fair et qui s’est tenue au Musée Juif de Belgique à Bruxelles en 2016. Il vit et travaille actuellement en Belgique.